Championnat de France Main nue Elite pro par équipes – Les Frères LARRALDE sacrés respectivement dans leur catégorie

LARRALDE CHAMPION DE FRANCE MAIN NUE ELITE PRO

PELOTE BASQUE MAIN NUE, ELITE PRO : LARRALDE CONSERVE SON TITRE

CHAMPIONNAT DE FRANCE Au terme d’une finale à suspense, associé à Antton Amulet, Peio Larralde a conquis sa quatrième txapela aux dépens du duo Mathieu Ospital-Luis Sanchez (40-36)

La finale du championnat de France, main nue Elite pro par équipes, remportée hier par la paire Larralde-Amulet, restera à n’en pas douter dans les annales de la fédération française de pelote basque.
Placée sous le signe de l’originalité, crise sanitaire oblige, la compétition disputée selon nu format rapide, a souri aux audacieux et pugnaces Peio Larralde et Atton Amulet. Défaits en partie de poule face à leurs adversaires de la finale, Mathieu Ospital et l’étonnant Luis Sanchez (40-34), les vainqueurs du jour ont pris une éclatante revanche au trinquet Moderne de Bayonne (40-36).
La rencontre, émaillée de 10 égalisations, a donné lieu à une opposition de styles musclées et à suspense de 86 minutes. Bien malin celui qui pouvait désigner les lauréats à six ttantto de fin, alors que les deux formations étaient au coude à coude, après une lutte intense de près de 80 minutes (34-34).

Larralde décisif
      L’expérience, le punch et le talent des rouges, emmenés par le virevoltant Peio Larralde, bien qu’un peu moins tranchant qu’en demi-finale, a fait la différence. Sous une pression constante, notamment du jeune surpuissant Luis Sanchez qui a fouillé le filet du fond avec une aisance déconcertante, Antton Amulet n’a pas craqué. « J’avais à cœur de ne rien lâcher ; je me suis accroché jusqu’au bout pour que Peio puisse bénéficier de quelques bonnes pelotes. Il a fait parler sa classe, il a fait la différence aux moments clés. Je suis vraiment heureux, c’est une consécration. Depuis que je joue à la pelote, j’attendais ce moment. »

L’arrière formé au Club Amikuze, qui fêtera prochainement son 33e anniversaire, peut savourer son premier sacre au plus haut niveau ; Mathieu Ospital et Luis Sanchez, qui avaient dominé la première vingtaine, ont manqué le coche d’un souffle (32-34). « Je suis déçu ; aujourd’hui, il y avait de la place pour la victoire. Dans la dernière dizaine, on égare trois-quatre pelotes et surtout, on manque de communication », livrait Mathieu Ospital, qui faisait allusion à un point bêtement condédé sur une frappe anodine plein centre de la kantxa d’Amulet et à quelques errances défensives.
« Notre expérience a été précieuse, Antton a tenu bon et c’est Sanchez qui craque sur la fin. Mais jusque-là, il avait été très costaud. J’ai quelque peu rectifié le tir. Au début, j’ai pris ma chance pour trancher à la moindre occasion ; ensuite, j’ai plus reculé pour prendre la partie à mon compte. Ça a payé à la fin, c’est une grande satisfaction », s’est réjoui Peio Larralde, qui conserve son titre glané l’an passé avec Bixintxo Bilbao et engrange sa quatrième boina en deux à deux.
Auteur d’un but millimétré à gauche au 34e point (8 et 1 faux, 4 pour son rival), d’un retour de but au filet via sa volée haute et d’une attaque à droite tendue, le prodige haspandar a scellé définitivement le sort de la finale.

Andde Bello, Sud Ouest, le 31 Août 2020

La finale fédérale du groupe B opposera aujourd’hui, à Saint-Jean-Pied-de-Port, au trinquet Garat (17 heures), les paires Alexis Inchauspe – Bixente Larralde et Mattin Olçomendy – Ion Iturbe

LARRALDE CHAMPION DE FRANCE MAIN NUE GROUPE B

ALEXIS INCHAUSPÉ ET BIXENTE LARRALDE ONT REMPORTÉ LA FINALE DU CHAMPIONNAT DE FRANCE ÉLITE PRO PAR ÉQUIPES EN GROUPE B

Après son frère dimanche à Bayonne, Bixente Larralde vient de devenir champion de France Élite pro par équipes en groupe B, pour sa première participation. Une victoire acquise dans la difficulté aux côtés d’Alexis Inchauspé qui aimerait pouvoir gagner un titre en groupe A : “j’ai quand même cinq titres en groupe B sur six finales donc j’aimerais jouer un peu plus en groupe A, me confronter au niveau supérieur”.

Ce lundi, à Saint-Jean-Pied-de-Port, la victoire était loin d’être acquise face à Mattin Olçomendy et Ion Iturbe. Ces derniers ont bien démarré la rencontre en menant 5-0. Inchauspé-Larralde ne se sont pas affolés et sont revenus point après point pour égaliser à 17 partout. Les deux équipes se sont rendu coup pour coup jusqu’à la dernière dizaine avec une dernière égalisation à 30 partout. Dans les dix derniers points, Inchauspé-Larralde ont tout donné et ont été plus frais physiquement que leurs adversaires qui accusaient le coup.

Alexis Inchauspé a bien drivé son arrière qui a donné le meilleur de lui-même. “Dans les dix derniers points Alex a sorti une grosse partie et a réussi à me remettre dans le jeu parce que j’avais perdu du jus, on a réussi à gagner en équipe et ça c’est beau”, commente Bixente Larralde. Score final : 40-31.

Pilota-ttiki, 1er Septembre 2020