Portes grandes ouvertes à LAUAK

PORTES GRANDES OUVERTES À LAUAK

À l’occasion de la 40e année de sa création, le groupe aéronautique Lauak ouvrait ses portes ce vendredi 22 et samedi 23 mai. Dans la seule matinée de ce premier jour, 250 visiteurs ont été comptabilisés, tandis que la direction en attendait encore plus de 500 dans l’après-midi. À l’accueil, Salvat Charritton, 88 ans, se remémorait les débuts de l’entreprise avec son frère Jean-Baptiste.

Ils étaient 12 ouvriers à fabriquer des pièces aéronautiques dans un garage à proximité des ateliers actuels.

L’entreprise faisait de la sous-traitance pour Dassault, qui formait lui-même les ouvriers avant qu’ils ne soient embauchés.

Plus de 2 000 personnes

Ce fut le cas de son fils Jean-Marc, aujourd’hui à la tête de Lauak. Puis, le lycée technique d’Hasparren se mit à former des jeunes en mécanique ; beaucoup d’entre eux travaillent à Lauak.

Quelques années plus tard le groupe évoluait et s’installait dans une ancienne fabrique de chaussures à Hasparren. Puis, profitant des créations de zone d’activités liées au contrat des trois vallées qui réunissait 38 villages des alentours, l’entreprise Lauak s’installa à la zone Negueta. Dirigé par Jean-Marc Charritton, secondé par son fil Mikel, le groupe emploie 450 salariés. Pour cette journée portes ouvertes, deux grands chapiteaux sont installés des deux côtés du hall d’accueil de Lauak.

Dans les premiers, plusieurs pièces et sous-ensembles réalisés sur le site sont présentés au public, tandis que le second chapiteau est destiné aux manifestations festives de ces deux journées portes ouvertes.

Le grand rush (plus de 2 000 personnes) est attendu pour ce samedi, avec l’accueil des familles de salariés.

La journée se terminera par un grand méchoui auquel participeront 700 convives. Depuis vendredi matin, un hélicoptère propose des baptêmes de l’air. Les salariés sont prioritaires. 200 d’entre eux ont déjà effectué un tour au-dessus du site et ses alentours. Le public pourra également bénéficier de ces baptêmes de l’air.

Jean Arotçarena
Sud Ouest, le 30 juin 2015

Pourtes ouvete1

 Pourtes ouvete2